1 avril 2009

Petite découverte culinaire





Pâtes à l'encre de seiche. Vous connaissez ? Plutôt déroutant au premier abord cette couleur noire qu'on ne trouve dans aucun autre aliment (du moins aucun en ma connaissance).

Pour ma part, ce fût une présentation intense lors d'une émission à fort taux d'intérêt culturel et intellectuel... «Un dîner presque parfait». Et oui, nous sommes de plus en plus nombreux à aimer la cuisine (à la télé) et acheter des livres pour orner nos étagères de cuisine et cacher la misère de notre manque d'imagination face à la tentation grandissante des plats surgelés. Mais pour revenir à nos moutons, j'ai moi-même éteint mon cerveau pour suivre l'émission et humer l'odeur délicatement inodorante des différents plats présentés, quand soudain, les pâtes à l'encre de seiche firent leur entrée.

Partagée entre répulsion et curiosité, j'ai d'abord suivi mon instinct de survie en laissant passer 3 mois avant l'ultime face à face dans le supermarché. Pire qu'une sucette pendant au nez d'une petite fille, la tentation était trop forte pour pouvoir y résister. Une fois cet acte psychologique et «porte-monnaie-logique» affranchi, il me tardait de finir mon Paris-Dakar (comprendre Châtelet - Ris-Orangis dans le RER D avec une béquille) pour satisfaire mon petit palais intrigué.
Mais, faut croire que ce week-end j'étais d'humeur malicieuse en accompagnant mes pâtes noires d'un filet de poulet au curry, gingembre et miel.
Résultat ?... je vous laisse le découvrir par vos propres soins.
...
Hin, Hin, Hin,
(Non je ne suis pas si méchante que ça)
...
C'était une tuerie en bouche. Non plus, une p****n de bombe de boulette de balle qui a explosé mes papilles et m'a propulsé au 7è ciel (et je n'exagère rien). Je les trouve bien plus généreuses et goûteuses que les pâtes classiques. Et l'association avec le poulet curry, gingembre et miel apporte une touche extraordinairement exotique.
En gros, Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, vous voulez revisitez la St-Valentin ? Ce plat est pour vous !!!!!

Voici la recette pour les plus curieux d'entre vous :
Pâtes à l'encre de seiche 
Acheter les pâtes et suivre les instructions qui consistent à cuire les pâtes dans une grande quantité d'eau salée. Un pointe d'huile en plus (ma touche perso) ;
N'hésitez pas à verser de l'eau tiède après avoir égoutté les pâtes, cela arrête leur cuisson.

Poulet (TOUJOURS À FEU DOUX)
Couper le filet en plusieurs morceaux (dés) ;
Les faire mariner dans du sel, poivre, ciboulette, curry, gingembre (en poudre), le tout lier par une c.c d'huile ;
Sur une poêle chaude, faire revenir un peu d'oignons coupés puis saisir les dés de poulet ;
Couvrir la poêle dès que les dés ont doré (pour garantir de moelleux) ;

Servir chaud et verser le miel par (léger) filet sur les dés de poulet.
Bon appétit.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...