31 décembre 2009

Merci et à vos souhaits

Dernier jour de l'année 2009. J'aurais préféré le faire par un dessin, mais cette fin d'année se termine pour ma part d'une manière aussi impromptue qu'elle a commencé.

Je vous remercie chaleureusement d'être de plus en plus nombreux à venir tester le jus de cerise à la sauce électrique, merci de cette présence qui m'aide à tenir le crayon parfois jusqu'à 4h du mat' alors que mon corps entier peine à résister aux appels de la couette. Merci de suivre aussi mon évolution, pas seulement dans mes péripéties quotidiennes ou mes expéditions culturelles mais également dans mon crayonné.

Après avoir enchaîné DES journées plus longues que les semaines et des nuits plus courtes que les siestes (oui je suis un brin marseillaise dans l'âme mais vous m'avez comprise), quelqu'un m'a demandé pourquoi je m'infligeais une telle torture.
Alors, forcément quand tu viens de dormir 2h dans la nuit, t'es comme qui dirait un peu lent à répondre.
D'autant plus que tu commences à énumérer les pour et contre sans grande objectivité puisque... comme je disais, tu viens de dormir seulement 2h et que tu ne t'attendais pas à te prendre une "f*cking mother f*cker" question dans la tête. Enfin bref, je suis tout de même parvenue à la conclusion d'une satisfaction personnelle de trouver ici un défouloir et un espace illimité d'expression libre, ponctué en plus par l'éventualité d'en détendre plus d'un parfois.

C'est certes contraignant car cela demande un investissement de temps et de moyens, mais bon sang, quel KIFFE d'expirer le trop plein de rage, joie et émotions en tout genre. Pour imager mes propos, je dirais que c'est une façon comme une autre de retirer un peu plus chaque fois, le bâton drôlement coincé dans le c**l qui nous est de plus en plus imposé d'avoir 24h/24. En fait c'est pas compliqué, pour boucher le trou de la sécu, faites un blog... ou mieux, restez fidèle au mien ;o)

Je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d'années et que 2010 soit... meilleure ! À l'année prochaine, avec encore plus de dessins, d'artistes et de découvertes en tout genre (en France, au Canada, aux USA, à Berlin... et peut-être encore ailleurs youhouuuu c'est la folie)

STAY TUNED...
Rendez-vous sur Hellocoton !

20 décembre 2009

Mon tout premier... FANAAART



Doudoubidou. "Je me voyais déjà, en haut de l'afficheeee... "
À deux coups de crayons de signer des autographes, que dire : merci cher monsieur Doudoubidou pour votre fanart à mon honneur. Hmmm, comme il est bon de planer un peu. D'ailleurs comme disait l'autre, tout le monde a droit à son 1/4 d'heure de gloire non ?! Moi c'est ma petite minute mouillage de culotte... oups
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 décembre 2009

L'artiste du mois





Robert Bradford. À l'occasion du sommet sur l'environnement qui se tient aujourd'hui même à Copenhague je vous propose de mêler art et... recyclage. En effet, c'est à partir d'objets plastiques divers (jouets cassés, bouchons, pinces à linge brosse etc...) que cet artiste londonnien donne vie à ses sculptures devenus très arty & so chic. N'hésitez pas à en voir plus par ici
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 décembre 2009

Genou : 1 an après (jour pour jour)





Superstitieuse moi ? Pas du tout. Disons juste qu'1 an après ma blessure au genou, ce dernier semble remis en ordre, même si je n'ai pas (encore) retrouver la musculature ni l'agilité d'avant la blessure. Enfin bref, le temps et les efforts savent guérir ces choses là, encore faut-il qu'il n'y ai aucun élément perturbateur et régressif sur mon chemin. D'où ma petite peur du jour.

Sachant que j'emprunte le même itinéraire que l'an dernier, aujourd'hui plus que n'importe quel autre jour, je me rappelle des détails de la chute, la douleur, les frustrations, la perte d'une indépendance et autonomie sur mon propre corps, la rééudacation, les incapacités motrices (toujours actuelles parfois), les révélations douloureuses directement ou indirectement liées... Mais aussi le courage de mes proches qui m'a beaucoup porté durant cette épreuve.

Bref, ce n'est pas juste un jour banal pour me remémorer une simple blessure. Car compliquée et traîtresse était-elle, mais surtout 1 an pour résumer des difficultés et des réussites puisque je suis toujours là, debout sur mes 2 jambes...

Comme disait l'autre, «ce qui ne nous tue pas, nous rends plus fort». Alors courage et espoir je vous souhaite.
Pour autant, j'opterai sans soucis pour la démarche de la tortue demain : douuuuuucement, mais sûûûûûûûûûrement :o)
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...