28 octobre 2008

Poupée Hina



Le 3 mars, au Japon, c’est le Hina Matsuri ひな祭り, le “Festival des Poupées”, le jour on l'on offre les poupées Hina (雛) au petites filles Japonaises. Elles peuvent être faites de plusieurs matériaux, mais la hina classique a une forme plutôt pyramidale, à plusieurs couches de textiles remplies de paille et/ou morceaux de bois, des mains (et parfois pieds) taillées recouvertes de gofun, et une tête de bois recouverte également de gofun, avec des yeux fixes de verre (avant 1850 les yeux étaient gravés dans le gofun et peints), et des cheveux humains ou synthétiques (de soie). Un jeu complet comprend au moins quinze poupées représentant chacune des personnages spécifiques, avec beaucoup d'accessoires (dogu), quoique le jeu basique est d'une paire de poupées, l'une masculine, l'autre féminine, souvent dites « l'Empereur et l'Impératrice ». La croyance populaire indique que si les poupées ne sont pas directement rangées après la fête, la jeune fille connaîtra des difficultés pour se trouver un mari.
Rendez-vous sur Hellocoton !

26 octobre 2008

Autoportrait « origines »


Petit clin d'œil ou plutôt coup de gueule polie à tous ceux qui se prétendent juges et décideurs de mes origines :

D'ici, d'ailleurs et finalement d'un peu partout à la fois, je suis exclue et riche. Exclue d'une culture qu'on dit ne pas être la mienne à cause de mes origines, exclue d'une origine dont les natifs ne me reconnaissent pas. Mais riche, car au lieu d'une faiblesse, mon esprit s'ouvre à la nouveauté, au métissage culturel, au monde. Riche d'être à la fois africaine et française.
Rendez-vous sur Hellocoton !

16 octobre 2008

Petite pause peinture


Autoportrait illustratif d'une actualité. La couleur de peau du personnage ne comptant pas, il s'agissait surtout de traduire plusieurs émotions. Ces dernières sont complètement chamboulées par une conjoncture actuelle des plus moroses. Les sourcils fort prononcés et noirs relatent la colère d'un instant à durée indéterminée, tandis que les yeux, gros et ronds font appel à une souffrance timide, étouffée. Les cheveux sont les reflets des directions de carrières proposées : rigides et quelque peu divers et la couleur, comme placebo d'une inexistante gaieté. Le tout se noit dans un fond passionné (rouge) mais toujours en pleine perdition (nuage du bas). Seule échappatoire, une couronne, un bateau en papier aux nuances orangées, comme un rappel à l'enfance, un désir d'évasion, une ambition créative toujours présente...
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vision personnelle de l'Inde


Ce pays est très riche par sa culture, ses religions, son entrepise cinématographique et bien sûr son immense palette de couleurs. Ainsi, au cours de mon projet de fin d'année (une manifestation culturelle franco-indienne) et après une documentation poussée sur l'univers indien, ses codes et traditions, je me suis d'abord laissée effrayer par la multipllicité de ses codes avant d'en être séduite. Alors, j'en suis venue à cette «conclusion» ou plutôt cette approche artistique, ce patchwork de l'Inde.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Bruxelles - Ambiance tamisée (détails)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bruxelles


Rendez-vous sur Hellocoton !

Bruxelles - hmm, j'en ai l'eau à la bouche

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bruxelles - La Galerie de la Reine

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 octobre 2008

Belgique - kioske en détails

Rendez-vous sur Hellocoton !

Belgique - kioske

Rendez-vous sur Hellocoton !

Belgique - Fleurs de cerisier japonnais


La photo, une de mes passions. En amateur, ça me donne l'impression d'expérimenter ou plutôt de découvrir la ville, par ses détails, ses couleurs, ses constructions et ses expressions. Alliée à mon plaisir du voyage, j'espère que vous trouverez ou retrouverez quelques émotions à travers mes clichés.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...