31 mai 2009

L'artiste du week-end







Parra. Que dire ? La vérité peut-être. J'ai eu un vrai coup de cœur pour cet artiste hollandais dont l'univers très coloré sur fond noir a mis tous mes sens en émoi.

Son univers fortement contrasté et naïf à l'avantage de transmettre avec gaieté, tant des événements culturels que des messages optimiste (cf l'illustration «Raise it up for Ma Dukes»). Ainsi, en collaboration avec le label Stones Throw Records pour réaliser ce t-shirt, cette dernière illustration avait pour but de soutenir Maureen “Ma Dukes” Yancey atteinte d'une maladie rare du sang (TTP), la même qui en février 2006, avait emporté son fils James Dewitt Yancey aka J Dilla (producteur de rap américain). Plus d'infos par ici
Rendez-vous sur Hellocoton !

28 mai 2009

J'y suis allée

Les Monologues du vagin. Titre très évocateur de grand tabou qui a eu l'occasion de choquer bien plus d'une ménagère de + de 50 ans, quand j'en parlais avec l'excitation de découvrir cette pièce.

Vagin, nm Organe génital féminin, dont le fond s'ouvre sur le col de l'utérus et qui communique avec l'extérieur par la vulve.

Rustre et austère à sa prononciation, il semble sonner comme un cri de guerre depuis la création de la femme à son émancipation actuelle. À ce titre, le vagin au cours de cette pièce a quitté sa seule condition d'objet culturellement prohibé et honteux, à la réalité bien sombre parfois, pour pleinement se vêtir de costumes coquins et humoristiques.
3 comédiennes perchées sur leur tabouret ont ainsi relaté pendant 1h des témoignages de femmes, qui lors d'une interview, s'étaient confiées à Eve Ensler (réalisatrice de la pièce). Elles avaient au cours de cette interlude briser les chaînes des préjugés et des pressions historiques et sociales autour de leur entrejambe pour s'ouvrir à ce qui caractérise plus que jamais leur féminité. J'y ai rigolé à gorge déployée, eu des larmes aux yeux tantôt et découvert des choses. Mon amie Cécile qui m'avait parlé de cette pièce avec beaucoup d'enthousiasme, m'avait également confié qu'elle en était ressortie plus fière d'être femme. Pour ma part, je n'ai pas été bouleversée à ce point car script sur les jambes, j'ai eu beaucoup de mal à me laisser emporter dans le jeu de deux des comédiennes et la fameuse scène des orgasmes dont m'avait tant parlé mon amie s'est avérée bien plus fade que je ne l'aurais souhaité. Dommage.
Rendez-vous sur Hellocoton !

24 mai 2009

L'artiste du week-end






Mlle ChatChat. Fraîcheur et assurance du trait sont les impressions qui me viennent en tête en regardant le travail de cette jeune illustratrice. Et vous, qu'en pensez-vous ? 
N'hésitez pas à vous laisser tenter par son book par ici ou faire un petit tour du côté de son blog par là.
Rendez-vous sur Hellocoton !

19 mai 2009

À vous tous chers internautes

La question du jour. Qu'est-ce qui vous motive chaque matin à vous lever du lit ?
P.S : Bien sûr, vous pouvez témoigner anonymement ou pas dans les commentaires
Rendez-vous sur Hellocoton !

18 mai 2009

Les petites pluies fines...

Humeur actuelle. Vous connaissez ces petites pluies fines, ces gouttelettes toutes rikiki qui n'en finissent plus de tomber, mettant ainsi vos nerfs à rude épreuve ? Je trouve qu'elles représentent très bien les petites contrariétés auxquelles ont doit faire face tous les jours ou toutes les heures (pendant les périodes fastes).

Prises séparement, elles n'ont pas l'air bien dramatiques, au contraire, elles s'érigent en association de culpabilité dès qu'on s'en plaint parce que vous savez bien, il y a toujours pire ailleurs. Par exemple, la solitude au quotidien n'équivaudra jamais la famine dans le monde. Un problème de santé quelqu'en soit sa nature fortement ennuyeuse mais qui n'engage pas de pronostic vital n'aura jamais la même mesure qu'une maladie incurable. Ou encore, une rupture sentimentale ou quelconque actualité vécu comme une régression ne sera jamais aussi important qu'une guerre ou la misère dans le monde. Et pourtant on n'en est pas plus heureux.

Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous, mais j'ai l'impression de ne pas avoir le droit à la plainte parce que pas très loin, des gens n'ont pas de toit au-dessus de leur tête... Loin de moi l'idée de minimiser les difficultés d'autrui ou même d'en faire un parallèle, mais pourquoi m'auto-minimiser les miens sous prétexte que sur une fictive échelle de mesure, je devrais me contenter de ce que j'ai, parce que ça pourrait être pire. Pourquoi s'attacher au pire si on peut espérer un mieux et qu'à cause de se mieux qui n'en fini pas de se faire attendre, on se contente de nos «confortables» petites pluies fines ? Je voudrais trouver un moyen de décharger le gros nuage rempli de pluie fine, en grosse averse une fois pour toute, histoire de passer à autre chose et de me sentir enfin avancer. Vous me proposez quoi ?
La boxe peut-être...
Rendez-vous sur Hellocoton !

L'artiste du week-end






Gwon Osang. Un artiste koréen hautement contemporain, dont les œuvres ne sont créées qu'à partir de papier photos (+ de 300 pour vous donner une petite idée). Spécialisé dans la sculpture et quelle sculpture, il épate la galerie avec des personnages (généralement en mouvement) et des scènes de vie réalisés à taille humaine. Plus d'info par ici
Rendez-vous sur Hellocoton !

12 mai 2009

S.O.S COCHON


Porcine ou mexicaine. Finalement cette année, la grippe sera A. Illustration en adéquation avec l'actualité, mais surtout un soutien pour nos amis les cochons, premières victimes innocentes de cette grippe.
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 mai 2009

L'artiste du week-end








Janine Rewell. Une jeune graphiste et illustratrice finlandaise dont l'originalité n'a d'égale que son génie. Son monde volontairement naïf et coloré aux formes géométriques simplifiées nous transporte avec facilité aux frontières entre l'enfant que nous étions et l'adulte que nous sommes. Son travail donne l'impression d'une telle aisance dans l'exercice des structures et des règles graphiques, que j'en viendrais presque à me demander pourquoi je galère autant à les assimiler.
Ça doit être ça le talent. Plus d'infos par ici
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 mai 2009

Les Monologues du Vagin






Un texte fondé sur plus de 200 entretiens, avec des femmes qui ont confié leurs sensations, leurs traumatismes, leurs aspirations, leurs angoisses, leurs joies... 30 ans après la révolution sexuelle, le mot "vagin" reste un mot tabou, honteux, ou tout du moins "embarrassant".

Oyé Oyé. Gentes dames et damoiseaux, voici une pièce de théâtre au potentiel d'intérêt fortement élevé que j'aurais voulu faire découvrir à un ami. Malheureusement, ce dernier a décliner la proposition. Ainsi, chers internautes-de-mon-petit-cœur-d'amour-qui-bat-tout-fort-pour-vous, si le désir vous submerge de découvrir le sens complexe du sexe fort... heu je veux dire du vagin, n'hésitez pas à vous faire connaître, j'ai un siège vacant super bien placé.

Infos pratiques 
Lieu : Théâtre Michel 38, rue des Mathurins, 75008 Paris
Date : Vendredi 15 mai 2009 à 19h
Siège : 1 place (orchestre catégorie 1)
Prix : 30€

Accès
Métro : Havre-Caumartin (ligne 3-9)
Bus : 20-21-22-24-27-29-53-66-81-94-95 arrêt Havre/Haussmann
Parking : 98 rue Provence ou 21 place de la Madeleine

Site internet
Me contacter par mail : hinastyle@hotmail.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 mai 2009

Coup de cœur de la semaine





Vanupié. Ça pue, c'est gris, c'est moche, c'est toujours bondé de monde, ça se bouscule, on y tire toujours la tronche... et puis un jour par hasard, un rayon de soleil vient nous redonner le sourire. Vous l'avez reconnu, c'est le métro parisien et sa petite mine d'or d'artiste au potentiel énorme.

Une journée de travail ordinaire sous le signe du métro-boulot-dodo ne présageait aucunement la réoxygénation neurologique, mais c'était sans compter sur les good vibes du groupe Vanupié. 1 chanteur, 1 percussionniste et 1 guitariste.
D'abord appelée par les rythmes trépidant du tam-tam, la séduction s'est doucement opérée avec la voix grave et rocailleusement suave du chanteur. Voix sans laquelle soit dit en passant, je n'aurais jamais parié 10 centimes. En mode ultra roots underground, monté sur un ressort et armé de ses mots, il vient déshabiller de nos maux les grincheux que nous sommes, pour nous emmener bon gré, mal gré dans son monde où stress, fatigue, pression et tension nerveuse ne semblent pas exister. Vanupié, un vrai régale sans égal ou la cocaïne du bonheur.

Il se produit tous les jours ou presque dans les couloirs du métro de Châtelet et a également différentes dates de concert que vous retrouverez sur son site. Ça se passe ici

P.S : Vous découvrirez sur son site une playlist de chansons en français. Pour ma part, j'ai particulièrement un faible pour ses interprétations live en anglais.

P.P.S : Un magnifique sourire avec ça, même quand les notes semblent vouloir le lâcher. Que demander de plus ? Je suis sous le charme.
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 mai 2009

Le face à face







Piscine. À vrai dire, je m'y préparais psychologiquement depuis 1 mois avec une appréhension grande comme la tour Eiffel. Bah oui, eau plus carrelage donnant une super adéquation propice à la glisse et éventuellement une mauvais chute, j'avoue que j'étais pas trop tentée. Mais une fois les barrières tombées (en fait, jusqu'à ce que je sois toute entière dans l'eau), ce fut un pur plaisir. Vivement la prochaine fois.

P.S : Le gros avantage de flipper sur une possible chute, c'est que du coup toute mon attention y étais concentrée, au lieu de l'être sur l'aspect absolument pas sexy de mon maillot de bain et de ma super capote bleu sur la tête.

P.P.S : Toujours trouver des avantages en toute chose... mon nouveau crédo
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 mai 2009

L'artiste du week-end






Lilia Trizotto. J'aime cette artiste dont le style de portrait flashy correspond parfaitement à mes inspirations graphiques actuelles. Elle ose, elle est extravagante, je suis fan. Plus d'illustrations par ici.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...