24 juillet 2009

Une facebookeuse de plus

J'ai osé. Oui, oui, shame on me, trop la honte, oh la lâcheuse.
Le comité des anti-facebook dont j'étais une fervente adepte n'a forcément pas compris ce revirement soudain de fréquentation. Mais que voulez-vous, facebook a encore tapé fort en me sortant son arme secrète : un agent spécial inséré dans chaque personne de mon entourage et qui me divulguait à grande échelle ce même message subliminal. Rejoins-nous...

Après avoir tapé bien fort sur ce réseau social, cette espèce de secte du nouveau millénaire (ah bah oui je crache encore dessus, on ne peut pas effacer autant de militantisme anti-facebook aussi facilement), je dois reconnaître qu'il a tout de même l'avantage de nous sentir plus proche de ceux qu'on affectionne ou affectionnait.



Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...