10 juillet 2009

Au-delà de l'ombre virtuel






Natachouille. Celle qui a fait dresser mes dreadlocks n'est autre qu'une jeune demoiselle de 18 ans complètement inconnue de mon tout petit réseau social et qui m'a fait l'immense plaisir de... déposer un commentaire. Ça a l'air excessif comme ça, mais vous n'imaginez pas l'effet hautement euphorisant de ces petites lignes qui témoignent de votre présence. Les visites sur mon blog prennent ainsi une dimension plus réelle et je peux enfin me rendre compte de sa visibilité.

Alors tout simplement, merci aux nouveaux venus, aux occasionnels et fidèles lecteurs et commentateurs. N'hésitez pas à laisser encore vos avis qui me sont si chers afin de faire évoluer ce blog.
Pour découvrir la petite demoiselle au crayonné qui je n'en doute pas, va continuer de s'affirmer, c'est par ici

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Tu es dans le cercle des "dessinatrice humoriste" C'est le début de la gloire . . . Mais avant, y pas mal de solitude . . .

la cerise électrique a dit…

ouuuh la, je ne m'aventurai pas sur ce terrain ô combien glissant parce que je compare mon blog comme à un espace d'expérimentation (dessins, peinture, expos, resto, phtos, bijoux, mode...) où je ne fais que retranscrire mes coups de cœur du moment. Mais il est vrai que le dessin reste un bon moyen d'exposer mon quotidien.

Anonyme a dit…

Ca fait chaud au coeur, je suis d'accord avec toi!! Le plaisir après multe déboires est toujours plus agréable à déguster. Du courage!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...