1 août 2009

Rapport de bon voisinage ?









Chance ou pas chance. Généralement c'est surtout à cette probabilité complètement incertaine que dépend une grande partie de notre bien-être façon «Home sweet home».

Pour nous, depuis 10 ans on avait tiré la carte de la chance mais cette dernière semble avoir tourné en 6 mois. Nos voisins du dessus, fort charmants à leur façon : nuisances supra nocturnes, déchets sur le balcon, insulte en guise de dialogue, hallucination exagérée, érection du doigt à outrance... mériteraient bien une invitation à la prochaine garden party.

Mais dans tout ce remue-ménage, je ne vous parle pas du rôle ô combien vaillant de la police (oui parce que ça été jusque là) qui nous a gentiment envoyé nous faire voir ailleurs. Bon, c'est sûr que les mots n'ont pas été employés exactement en ces termes, c'était plutôt une forme de politesse... comment dire... policière, du genre : ça ne nous regarde pas, on ne s'occupe que des cas urgents. Et pour la colle glue constaté par le serrurier (tout de même), notre chère police française n'a rien vu. Pour eux, il n'y avait rien. À ce stade, c'est sûr que mon adorable abruti de voisin haut comme 3 cerises qui voulait tout de même m'en coller une, bah c'était pas vraiment grave...

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Le bon voisin . . . celui qui ne fait pas de bruit!

Anonyme a dit…

Je suis humaniste, mais en matière de voisins, yen a certains qui mériteraient une balle dans la tête ou ailleurs !

La Cerise Électrique a dit…

Ouh laaa, je vois que tu n'as pas été très gâté du côté voisinage de la force :/

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...