7 mars 2013

MANGO : Bijoux "style esclave"









La Bavure Intolérable ! Le week-end dernier, MANGO la marque de prêt-à-porter espagnole proposait sur sa boutique en ligne, une gamme de bijoux "style esclave". Une démarche qui a eu pour retour immédiat l'indignation massive des internautes sur les réseaux sociaux et des associations de lutte contre le racisme ; De même, le lancement d'une pétition "L'esclavage n'est pas fashion !" (orchestrée par l'actrice Aïssa MaÏga, l'ex miss France Sonia Rolland, et l'éditorialiste Rokhaya Diallo) ; Cette dernière, demande les excuses publiques de la marque et le retrait des "bijoux".

Suite à ce pesant soulèvement, Mango également interpellé directement via les réseaux sociaux par certains internautes, a présenté ses (bien discrètes) excuses, en clamant "l'erreur de traduction", et retirant du site les occurrences "esclave" du titre.
Si toutefois, "esclava" en espagnol se traduit par gourmette ou chaînette pour désigner certains modèles de bijoux, "on remarque que les sites anglo-saxons de la marque destinés à des pays où la conscience de l'histoire de l'esclavage est plus vive, utilisent quant à eux la traduction "woven bracelet" ("bracelet tissé").", soulignent judicieusement Aïssa MaÏga, Sonia Rolland, Rokhaya Diallo et Isabelle Boni-Claverie, scénariste et militante, les auteures du communiqué adressé à Mango suite à leurs excuses.

De plus, "si l'imitation est la meilleure des flatteries", il est choquant de remarquer une possible inspiration du réel collier d'esclave (cf ci-dessous "Collier d'esclave propriété d'Abraham DeMill) datant environ de 1834.


Ainsi, l'ensemble des réactions vives constatées et les actions menées, ne sont pas contrairement à ce qui a pu être évoqué quelques fois, le fait d'une "polémique vaine" ; Mais visent à "dénoncer la banalisation de l'esclavage à travers des objets du quotidien disponible dans le commerce" précisent les auteures du communiqué. 

"L'esclavage n'est pas fashion" ! L'esclavage n'est pas un sujet qu'on peut se permettre de prendre à la légère pour l'assouvissement de quelque futilité. Reconnu en France en 2001 par la loi, comme crime contre l'humanité, l'esclavage est une véritable tragédie historique qui a causé la souffrance (tortures, déracinements, noyades, amputations, viols, asservissements...) et la mort de dizaines de millions de personnes à travers plusieurs siècles. Décimant des populations entières et réduisant l'être humain Noir à un état d'objet vivant, les séquelles de l'esclavage sont malheureusement encore visibles, vifs et vivants aujourd'hui à travers l'esclavage moderne.
Alors OUI, ce faux-pas esthétique et linguistique est intolérable !

Ainsi, au vu du trouble généré par cette bavure, Aïssa MaÏga, Sonia Rolland, Rokhaya Diallo et Isabelle Boni-Claverie :
- s'associent au rassemblement pacifique prévu par le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires) le mardi 12 Mars 2013 à 14h30 devant le magasin Mango du Forum des Halles ;
- et demandent à Mango de soutenir par une action positive la lutte contre l'esclavage moderne : " l'esclavage n'étant pas seulement une réalité historique, mais aussi encore une réalité moderne".


*MANGO : Necklace "slave style" (was the translation in French, instead of "Woven" in English)
The Unacceptable Blunder ! Last week-end MANGO, the spanish "ready-to-wear" brand, has launched on its online shop, a jewellery collection translated as "slave style". This instantly triggered a heavy indignation from social networks users and associations that fight against racism ; Plus the launching of a petition nammed "L'esclavage n'est pas fashion !" (could be translated by "Slavery is not fashion !") (led by the actress Aïssa MaÏga, the ex miss France Sonia Rolland, editorial writer Rokhaya Diallo) ; Asking for public excuses, and the removal of those "jewels".

After that solid raising, Mango (who was also directly hailed on its social networks accounts) displayed (very discreet) excuses, blaming it on a "translation error" while only removing the "slave" term on its online shop.
But if "esclava" in spanish means curb chain or small chain, to describe some types of jewels, "we notice that Mango's english-speaking online shops directed to countries where the conscious of history of slavery is more vivacious, put on the term "woven bracelet" for title.", underline with pertinence Aïssa MaÏga, Sonia Rolland, Rokhaya Diallo and Isabelle Boni-Claverie (scriptwrier and activist), authors of the communiqué sent to Mango after their excuses.

Moreover, from a quote that says "imitation is the best flattery ever", it's shocking to notice in Mango necklace, a possible inspiration from the real slave collar (below is "Slave collar property of Abraham DeMill) approximately dating from 1834.

All those vivacious reactions and actions led so far are not (unlike what could have been mentionned few times) to feed a "pointless polemic", but to "denounce the banalisation of slavery throughout daily objects, that are available to buy", point out the communiqué authors.

"Slavery is not fashion" ! Slavery is not an easy topic you could play with, for any frivolous satisfaction. Recognized in France in 2001 by the law, as a crime against humanity ; Slavery is a true historic tragedy which has implicated dozens of millions people into huge suffering (tortures, uprootings, drownings, amputations, rapes, enslavement...) and death, across many centuries. Eradicating entire populations and lowering a Black human being to a living object conditon, slavery legacy is unfortunately still visible and alive through out modern slavery.
So YES, this aesthetic and linguistic faux-pas is intolerable !

Regarding to the emotion generated by this faux-pas, Aïssa MaÏga, Sonia Rolland, Rokhaya Diallo et Isabelle Boni-Claverie :
- will join the pacific meeting organized by the CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires / Black Associations Representative Council), this Tuesday March 12th, 2013 at 2.30pm, in front of the Forum des Halles Mango store (Paris) ;
- and ask Mango to support by a positive action, the fight agains modern slavery : "l'esclavage n'étant pas seulement une réalité historique, mais aussi encore une réalité moderne / slavery is not only a historic reality, but still a modern reality".

Je suis aussi sur Facebook et Twitter. Venez partager mes actus et coups de cœurs :)
I'm also on Facebook and Twitter. Come on share my daily news and likes :)


Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Simply wish to say your article is as amazing. The clearness in your post is just cool and
i could suppose you are an expert in this subject. Well with your permission allow me to grasp your
feed to stay up to date with impending post.
Thank you one million and please keep up the rewarding work.


My blog; articles-submit.net

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...